Votre assurance habitation refuse de vous indemniser ?

Nombreux sont les sinistres qui peuvent toucher votre maison ou votre appartement. D’où l’utilité d’une assurance habitation. Mais que faire lorsque la compagnie refuse le remboursement ?

Les motifs qui peuvent-être à l’origine du refus

Assurance santé, emprunteur, animaux ou automobile, peu importe le type d’assurance dans vous avez besoin, ayez toujours le réflexe automatique de passer par les comparateursAssurément Sur est une de ces plateformes gratuites. Sinon, entre le cambriolage, les dégâts des eaux, les incendies, les actes de vandalismes…Si vous disposez  des bonnes garanties, un assureur est de facto dans l’obligation de vous rembourser en cas de sinistre.

Pourtant, il peut arriver dans certains cas que la compagnie refuse de vous indemniser. Excepté pour les mauvaises fois, les raisons sont généralement liées à des exclusions ou à déchéances de garanties. Plus précisément, ces exclusions concernent tous les sinistres qui ne sont pas encadrés par la couverture. A titre d’exemple, la responsabilité civile n’est plus valable dès lors que les dégâts causés par l’assuré sont volontaires.

Quel recours ?

Il en est de même également pour les maisons cambriolées qui sont non occupés depuis longtemps par leurs propriétaires. L’on parle alors de clauses d’inhabitation. Quant aux déchéances de garanties, c’est souvent lorsque le propriétaire n’a pas déclaré le sinistre à temps. Mais aussi lorsque le titulaire du contrat n’a pas payé ses primes d’assurance.

Face à cette situation, la première chose à faire est de lire attentivement votre contrat. Ces motifs doivent-être clairement explicités dans les clauses d’exclusion, de nullité et de déchéance. Vous vous sentez lésé ? Vous êtes tout à fait en droit de contester leur refus de remboursement à l’amiable et via les recours légaux par la suite si la compagnie fait la sourde oreille.

Transprest